Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 novembre 2022 2 08 /11 /novembre /2022 15:47

Jour 1 – Narbonne > Port la Nouvelle le long du canal de la Roubine – 23km et 40+

Quand on parle de la Catalogne, on pense tout de suite à l’Espagne et de ce territoire qui fait frontière avec la France et de sa capitale Barcelone mais la Catalogne est un peu des deux cotés de cette frontière car elle s’étend jusqu’à Perpignan et sur même presque tout le département des Pyrénées Orientales par un traité signé entre les deux pays en 1659, le fameux traité des Pyrénées.

Alors partir de Narbonne ce n’est pas tout à fait la Catalogne mais pas si loin en fait et c’est aussi pour marcher sur ce nouveau sentier, le GR du Golfe Antique, un circuit de 75km autour des étangs de Bages et de Sigean. A chaque fois que je prends le train pour aller à Collioure , je m’émerveille de voir ce paysage et les oiseaux qui le peuplent. Alors l’emprunter à pied est devenu une évidence.

Quand on arrive à Narbonne, il faut tout de suite rejoindre le canal de la Roubine qui nous emmène jusqu’à Port la Nouvelle, première étape de cette randonnée. Après une partie agricole, on marche entre les étangs et seul le train vient perturber le silence. Flamands roses, canards, mouettes sont les seuls habitants de ces lieux et aussi les vélos électriques. Port la Nouvelle n’est pas vraiment une jolie ville mais c’est l’étape du soir donc c’est là qu’on s’arrête car on en a plein les godasses…………………… 

7 jours de randonnée en Catalogne, Narbonne > Roses par la côte

Jour 2 – Port la Nouvelle > Leucate par la plage et un peu plus de déniv – 19km et 115+

 

Le lendemain, c’est par la plage que nous allons rejoindre Leucate. D’après les indications de l’hôtelier, ça passe. En effet nous allons faire toute cette marche sur du sable et après avoir quitté Port la Nvelle, nous nous retrouvons vite tout seuls à part quelques promeneurs et leurs chiens heureux. Mais dans le sable on s’enfonce et ça demande pas mal d’énergie. Les deux bâtons ne sont pas de trop pour aider à pousser. Des roseaux font bien l’affaire car on n’en a pas pris assez. Des chars à voile s’entraînent, c’est tendance, et des amoureux de cerfs-volants lâchent leurs animaux dans les airs, poissons et dragons volent haut !

Arrivés à La Franqui, nous assistons à des épreuves du championnat de France de planche à voile et la plage est recouverte de voiles et de matériels de pointe. Y’a un zef du tonnerre et ça file à donf. Il nous a bien aidé durant la marche car nous poussant dans le dos. Ouf !!!!

Je m’offre un beau t-shirt de la SNCM. Faut aider cette association de bénévoles. Nous restons un long moment pour des échanges avec ces gens et le picnic. Le sentier passe par une belle falaise que nous atteignons par un passage un peu aventureux. On embarque une famille avec nous. Ça passe pour tout le monde. De là-haut, superbe vue sur l’immense plage jusqu’à Port la Nouvelle.

Y’a un monde de dingue sur le sentier (parking bondé) et nous nous échappons de la cohue par un sentier tranquille et bordé de splendides murs en pierres sèches. Super travail. Arrivée à Leucate et hôtel (il n’y a pas de refuge ni de gîte d’étape sur le parcours). Repos car bien nazes !

7 jours de randonnée en Catalogne, Narbonne > Roses par la côte
7 jours de randonnée en Catalogne, Narbonne > Roses par la côte
7 jours de randonnée en Catalogne, Narbonne > Roses par la côte
7 jours de randonnée en Catalogne, Narbonne > Roses par la côte

Jour 3 – Transfert jusqu’à Leucate la Franqui, bus jusqu’à Collioure puis à pied jusqu’à Banyuls – 11,5km 300+

Depuis Leucate, il n’y pas plus de GR car il s’est enfoncé dans les Corbières pour retrouver le sentier Cathare et il faut tout à fait oublier la bande de sable qui longe la mer devenue un repaire à touristes avec campings et constructions hideuses. L’hôtelier nous dépose à la gare de La Franqui où un bus doit nous emmener à Perpignan mais le trajet est mal calculé et nous ratons le train. Un autre bus nous emmène à Collioure mais ça fait une heure de perdue et mes temps de marche perturbés. On verra bien. Visite de Collioure que Flo ne connaît pas, comme toute la région d’ailleurs. Y’a un monde de dingue comme d’habitude dans cette petite ville. Le musée du Fauvisme est déjà fermé. Dommage ! Après la pause déjeuner sur un banc à l’abri du vent, nous repartons vers Banyuls, notre étape de ce soir. Je pensais suivre le littoral mais l’heure tourne et ça nous ferait arriver trop tard. Les jours sont courts et il fait nuit à partir de 18h00.

Après concertation et l’aide mentale de ma coéquipière, nous choisissons le sentier intérieur plus court par le fort St Elme plutôt que par le Cap Béar. Cela nous fait passer par un très beau paysage de vignes et elles sont réputées !!! Hôtel très modeste à Banyuls mais parfait et dans l’esprit gîte d’étape. Nous sommes passés dans des vignes en biodynamie et nous trouvons en ville la boutique qui les vend. Nous dégustons des vins sensationnels (Domaine de Traginer : https://www.traginer.fr/) et comme la femme a de la famille à Beaucaire (dingue!!!) elle me promet de me livrer ma commande (re-dingue!!!). Repas infect dans une pizzeria tenue par ancien guide de haute montagne qui dit apprendre tout seul. Eh bien, il pourrait tout de même faire quelques stages dans d’autres restaurants avant de se qualifier comme tel ou retourner faire le guide !!!!

7 jours de randonnée en Catalogne, Narbonne > Roses par la côte
7 jours de randonnée en Catalogne, Narbonne > Roses par la côte
7 jours de randonnée en Catalogne, Narbonne > Roses par la côte
7 jours de randonnée en Catalogne, Narbonne > Roses par la côte

Jour 4 – Banyuls > Cerbère par le sentier du littoral – 10km 200+

On fait des courses et on trouve une boulangerie bio du tonnerre !!!! C’est une jeune femme seule qui ne semble pas trop dans le pétrin depuis que son aide est parti mais elle a tout de même du taf entre le four à surveiller et les clients à servir. Nous repartons avec une belle fougasse, du pain aux fruits secs et des petits gâteaux pour le dessert. Super top !!!! Trois petites tomates pour agrémenter les sandouiches et c’est parti. Cette fois ci nous allons suivre le sentier littoral jusqu’à Cerbère. Succession de caps et de plages où les gens et les familles profitent du climat incroyable de ces jours, Cap de la Vella, plage de Taillelauque, le Cap de Rederis, le Cap Peyrefite et sa plage où on (se) baigne dans une eau à 21°. Des baigneurs équipés de masque suivent poulpes et murènes se baladant dans l’eau...Ça pousse des petits cris quand ils viennent se coller à leurs pieds, les poulpes. Je ne sais pas ce qu’en disent les plantes et les animaux.

Arrivée à Cerbère vers 17h00, notre heure habituelle. Hôtel vieillot mais bien confortable dans la ville ancienne. Pour dîner ça sera plus compliqué car tout est fermé et l’occasion encore une fois de trouver que pour la restauration, le niveau a tendance à baisser dramatiquement. Le Banyuls est délicieux mais ça ne fait pas un repas……..

Banyuls sous le soleil du matin - la plage de Taillelauque - les plus vieilles vignes du monde et Cerbère
Banyuls sous le soleil du matin - la plage de Taillelauque - les plus vieilles vignes du monde et Cerbère
Banyuls sous le soleil du matin - la plage de Taillelauque - les plus vieilles vignes du monde et Cerbère
Banyuls sous le soleil du matin - la plage de Taillelauque - les plus vieilles vignes du monde et Cerbère

Banyuls sous le soleil du matin - la plage de Taillelauque - les plus vieilles vignes du monde et Cerbère

7 jours de randonnée en Catalogne, Narbonne > Roses par la côte

Au large les voiles se gondolent dans le roulis

ici on jouit du clapotis....................(A.Bashung)

Jour 5 – Cerbère > Llança par le littoral – 15km et +450+

Pour quitter Cerbère, il y a une belle cote qui grimpe depuis la gare jusqu’à 165m et là nous sommes en Espagne au Col dels Belitres qui a vu passer des dizaines de milliers de réfugiés fuyant l’arrivée des franquistes. Un mémorial relate cet épisode avec de grandes photos. Poignant !!! De là commence le GR92 qui va filer jusqu’au delta de l’Ebre soit plus de 500km. Nous nous arrêterons avant. Sur le chemin nous voyons un sac à dos éventré et des affaires éparpillées un peu partout. Plus loin des papiers ont été jetés et je ramasse un document appartenant à Sohayb Sedri, algérien, qui date de septembre et établi à Almeria. Il y a le nom de l’interprète et de celui qui a fait ce papier. Ticket de train et autres attestent du trajet de ce réfugié qui a du arriver en France il y a peu de temps. Nous faisons le chemin inverse mais personne ne nous arrêtera en route

 

 

 

 

Memorial du Col dels Belitres
Memorial du Col dels Belitres
Memorial du Col dels Belitres
Memorial du Col dels Belitres
Memorial du Col dels Belitres
Memorial du Col dels Belitres
Memorial du Col dels Belitres

Memorial du Col dels Belitres

Descente vers Portbou, la ville où Walter Benjamin s’est donné la mort le 26 septembre 1940 fuyant le nazisme et dans l’impossibilité de rester en Espagne. On va voir le mémorial.

 

Mémorial Walter Benjamin
Mémorial Walter Benjamin
Mémorial Walter Benjamin
Mémorial Walter Benjamin

Mémorial Walter Benjamin

Un autre col pour arriver à Colera puis le sentier littoral nous mène à Llança notre étape du soir par tous les caps possibles, Puntal del Frare, Cap de Ras et la Punta de la Figuera sous un vent terrible et même si nous traversons quelques passages urbanisés, le sentier longe tout le temps la mer et nous offre des superbes panoramas. L’hôtel Goleta appartient à la même famille depuis longtemps et est agrémenté d’une belle décoration de meubles anciens, de tableaux de bateaux et de vues locales . Très agréable

7 jours de randonnée en Catalogne, Narbonne > Roses par la côte
7 jours de randonnée en Catalogne, Narbonne > Roses par la côte
7 jours de randonnée en Catalogne, Narbonne > Roses par la côte
7 jours de randonnée en Catalogne, Narbonne > Roses par la côte
7 jours de randonnée en Catalogne, Narbonne > Roses par la côte
7 jours de randonnée en Catalogne, Narbonne > Roses par la côte

Jour 6 – Llança > Cadaquès par le Puig dels Bufadors – 19km et 500+

Une petite grosse journée nous attend. Ça va grimper un peu et nous quittons le littoral pour traverser le parc naturel du Cap de Creus. Le temps se couvre et la pluie fera sa première apparition depuis notre départ. La veste suffira. Passage par le Puig dels Bufadors qui offre des vues splendides sur toute la région. Pour visiter toute cette partie de la Catalogne, il nous aurait fallu un jour de plus car c’est bien accidenté et les dénivelées s’accumulent vite. Après un beau paysage de garrigue et ses ‘capitelles’ locales, nous longeons des magnifiques murs de pierres sèches (les espagnols savent aussi faire ça) jusqu’à Cadaquès qui nous accueille sous un beau soleil. Le beau temps reste de rigueur ici !!! Ce soir, hôtel 3 étoiles sans âme mais grande chambre très confortable. Repas libanais pour un mezzé végé excellent. La ville est faiblement éclairée la nuit et offre un tableau de toute beauté.

7 jours de randonnée en Catalogne, Narbonne > Roses par la côte
7 jours de randonnée en Catalogne, Narbonne > Roses par la côte
7 jours de randonnée en Catalogne, Narbonne > Roses par la côte
7 jours de randonnée en Catalogne, Narbonne > Roses par la côte
7 jours de randonnée en Catalogne, Narbonne > Roses par la côte
7 jours de randonnée en Catalogne, Narbonne > Roses par la côte

Jour 7 – Cadaquès > Roses par le littoral – 17km et 460m+

La lumière du matin illumine la ville d’une lumière magnifique. On comprend vite l’attrait qu’elle offre et son afflux de touristes. Heureusement, c’est la saison basse comme on dit et la foule est absente. Des gens se baignent et nous longeons le littoral avant de grimper par le sentier intérieur. Le ciel se couvre rapidement et nous arrivons juste à temps dans la crique de Joncols où un hôtel nous accueille alors que le ciel nous tombe sur la tête. Un orage terrible qui nous aurait trempé jusqu’aux os…..ouf, sauvés !!!!! Une belle pause où nous échangeons avec le personnel dans ce lieu un peu exceptionnel mais tout de même réservé au fort pouvoir d’achat...Ça se calme, heureusement et on peut repartir après avoir hésité à se faire transporter par des français en voiture mais cela aurait gâché le voyage. Le soleil va nous accompagner jusqu’à Roses sous un vent qui lève des belles vagues. Succession de caps et de plages, montées et descentes raides dans un paysage de cactus pas vraiment accueillants. GR bien piquant, faut pas tomber !!! En approchant de Roses, nous retrouvons les promeneurs à majorité français, les seuls en vacances à cette époque. La fin de la randonnée se fait dans un paysage totalement urbanisé et n’offre aucun intérêt. Nous optons pour le stop et la première voiture qui passe nous emmène au centre ville. Parfait !

 

7 jours de randonnée en Catalogne, Narbonne > Roses par la côte
7 jours de randonnée en Catalogne, Narbonne > Roses par la côte
7 jours de randonnée en Catalogne, Narbonne > Roses par la côte
7 jours de randonnée en Catalogne, Narbonne > Roses par la côte
7 jours de randonnée en Catalogne, Narbonne > Roses par la côte
7 jours de randonnée en Catalogne, Narbonne > Roses par la côte
7 jours de randonnée en Catalogne, Narbonne > Roses par la côte
Partager cet article
Repost0

commentaires