Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2021 2 02 /03 /mars /2021 21:09

Si vous trouvez que l’ambiance locale est un peu trop merdique, certainement due à un bazar qui circule et qui fout la merde un peu partout sur la planète, j’ai une solution à vous proposer : vous allez voir des amis, non sans leur avoir demandé la permission bien sur car j’en connais qui n’apprécierait pas trop que vous débarquassiez comme ça à l’improviste.

Covid les fait flipper grave.

Donc vous voilà invité loin de chez vous chez des amis de longue date et tout à coup, la vie va prendre une autre dimension. D’abord, vous ne serez plus seul le soir devant votre assiette, le midi et au pti-dèj aussi d’ailleurs, mais avec une famille et comme me dit mon amie F. : 

« Ça t’évitera de devenir un vieux con qui ne voit personne et qui s’installe pépère dans une routine mortifère ».

Elle a bien raison, c’est vite fait de devenir un vieux con si on ne fait pas gaffe. Et puis dans cette maison, pas de radio qui blablate à tout bout de champ des horreurs ou des mauvaises nouvelles, pas de télé qui abrutit et une connexion internet réduite qui fait oublier cet outil qui ne parait pas tout à coup si indispensable à la vie. Me voila donc loin des vicissitudes de la vie et ça fait un bien fou !

Rendez vous pris avec mon ami à BKR

où il se rend pour affaire

le temps de charger un buffet plein de tiroirs

et on se fait la caisse

passage chez sa reum pour récupérer des trucs

chez feu la grand-mère

faut pas traîner faut être à Lodève avant 6 heures

Ça le fait

 

ils habitent à Lodève dans une maison moderne sur les flancs d’un coteau qui domine la vallée. En bas l’A75 déballe son rouleau permanent de caisses et de camions qui partent à l’assaut du Pas de l’Escalette vers le Causse du Larzac, Millau, son fameux McDo et plus loin encore si affinités. On ira mais plus tard.

Lodève est connue pour sa magnifique cathédrale forteresse de 13°, ça vaut vraiment le coup de la visiter (orgue de style rocaille de 1752) surtout lorsqu’on y rencontre par hasard des amis venus de Paris et en route pour Barcelone. Ça m’est arrivé une fois, pas des blagues et ça fait bizarre d’entendre son nom résonner quand vous pénétrer dans la nef :

« Oh putain, Didier !!! Mais qu’est ce que tu fais là ???? »

Je vous dis pas le choc !

On se barre
On se barre

Mais Lodève n’est pas qu’une cathédrale et la ville ne se présente pas sous ses plus beaux aspects durant ces jours pluvieux au plafond bas. Elle est triste, rues désertes, magasins fermés, le tout rendu encore morose par l’ambiance actuelle. Mais c’est un peu pareil partout sous un jour de pluie même si les bretons m’affirmeront le contraire. Il ne faut pas rater non plus le monument aux morts réalisé par un artiste local : Paul Dardé. C’est un des rares à mettre en scène des femmes et deux enfants qui se recueillent devant un cadavre de soldat.

On se barre

Bon c’est bien tout ça mais je ne suis pas venu uniquement pour faire du tourisme car mes amis m’ont concocté un plannim d’enfer. Oui, ici on dit plannim comme parkim, c’est beaucoup plus facile à prononcer. Alors le voici :

1) Pose d’un luminaire dans la cuisine : facile

2) Pose d’étagères dans le local de stockage, pas trop difficile mais plus long, faut prendre des mesures.

3) Pose d’autres étagères dans la cave au sous sol , beaucoup plus long et plus difficile : béton banché à perforer mais on a une perforatrice et des mèches de 16mm pour y enquiller des barres faites à partir de fer à béton du même diamètre le tout enfoncé à coup de masse……………..ça ne rigole pas.

4) Pose d’une plaque en zinc de 2mX1m pour finir la déco dans la salle de bains…. Faut bien être trois car ce truc à plutôt tendance à partir dans tous les sens. Deux qui la tiennent et un qui la fixe.

5) Branchement de la chaîne stéréo après avoir été récupéré un ampli Technics SUZ45 planqué dans une planque dans le maquis d’en face et pas trop mal coté chez les vintageux.

Associé à une paire d’enceintes Aiwa (la le travail) par trop top pour le classique mais qui envoient du lourd avec les Subwoofers intégrés. La platine Pionneer a été calée aux petits soins grâce au niveau idoine de 2 mètres. On ne rigole pas avec la précision, le tout associé à une platine Phillips CD723, ça donne un ensemble pas cher qui sonne pas mal. Ça c’est fait aussi après avoir un peu bricolé le petit meuble pas vraiment prévu pour ça au départ.

On se barre

6) Peindre la future porte de la cave au pistolet, facile.

7) Découper quelques palettes à la scie sabre pour en faire une belle… marrant….

L’atelier de G. est là pour répondre à tous les besoins. Visez le matos : poste à souder, scie à ruban, perceuse sur colonne, scie sabre Makita, compresseur évidemment, un vrai salle de jeux pour se faire plaise.

On se barre

Je vous ai parlé de Millau alors on va y faire un tour car il paraît qu’il y a un Emmaüs qui vaut le déplacement. En effet c’est grand, sur trois étages et le choix de livres est intéressant. J’y dégote

Ebène de Ryszard Kapuscinski, un classique d’analyse de l’Afrique, Un nom de torero de Sépulveda, Le golfe des peines de Coloane, un nouvel exemplaire des Bienheureux de la désolation que je pourrais offrir et un Traité du zen et de l’entretien des motocyclettes.

Je trouve juste que le type qui s’occupe du rayon se prends un peu pour le King of the Bizness à regarder sans cesse sur son portable le prix qu’il pourrait en tirer. Oh mec, chez Emmaüs, les livres sont à 50ct où 1 euro et les DVD aussi. On se calme !!!! Il me fait le tout pour 4€ et ça va.

Mes amis repartent avec un belle collection de DVD et des habits pour pas cher. La dame du rayon vêtements donne en plus un casque de rugby pour Adrien. Cool.

En sortant, je vois une fromagerie qui, comme on le sait, est considérée comme un commerce absolument essentiel dans l’Aveyron et que trouve-t-on dans une fromagerie de l’Aveyron ??? Des pélardons ??? Mais non, du Roquefort!!!! Et plein. Mais celui qui m’intéresse le plus c’est Le Vieux Berger, çui la est presque introuvable et même que dans la maison du même nom à Paris, ils en ont pas. Je dirais pas que c’est nul mais c’est leur problème car y’en a ici et comme je sais aussi que les enfants s’en font des tartines au pti-dèj, j’en prends 1kg, ça sera jamais perdu. C’est le dernier roquefort fait à la main dans une petite fabrique et je le sais car j’y suis passé souvent et j’en ai déjà acheté… rien à voir avec les Sociétés, les Papillons et autres du genre industriels, non, là c’est du vrai de chez vrai. On rentre à la maison.

Pluie, pluie, pluie, pluie durant trois jours. C’est pas très grave car le plannim dit qu’il y a encore du taf.

Vendredi, on a rdv avec d’autres amis qui viennent d’acquérir une maison près du Vigan mais qui ne sont pas du tout végan. Une ancienne magnanerie aménagée par un couple d’américains venus dans les années 60. Il parait qu’ils ont demandé à un pilote d’avion de les promener dans la région pour savoir où ils auraient envie de s’installer. C’est pour ça qu’ils sont arrivés là. C’est pas une mauvaise idée et c’est moins fatigant que de se taper les routes du coin. En bagnole y’a de quoi vomir sévère.

Parlez en à Raina, la chienne de mes amis…………..

Super endroit avec rivière en contrebas, jardin, et je sais pas combien d’hectares de châtaigniers plantés sur des magnifiques faïsses ou terrasses si vous préférez. Ils auront de quoi s’occuper pour un moment. Picnic et nettoyage de la rive saligotée par des jardiniers pas très soigneux,

ils ont tout laissé sur place. Les enfants en profitent pour se baigner…. Courageux car l’eau ne doit pas dépasser les 14°.

Curfiew oblige, on décanille vers 17h00 pour se rendre un peu plus loin sur le Causse du Larzac méridional où mes amis de Lodève ont une maison de famille. C’est pas loin mais il y a au moins 2525 virages à négocier et ça prend du temps. La chienne ne vomira pas cette fois.

Le Coulet est un petit, tout petit hameau près du cirque de Navacelles, un peu comme un bout du monde et même un cul de sac. N’y viennent que ceux qui y ont à faire ou à voir mais de beaux départs de randos comme celle que je me concocte pour retourner à Lodève.

Le lendemain, je quitte mes amis vers 9h00 pour emprunter le GR7. J’apprends qu’il part d’Alsace pour se terminer vers Andorre et en plus il passe à coté.

Je le quitte rapidement pour une option non balisée qui m’évite un détour. Ça fait du bien de reprendre la carte et la boussole pour un peu d’orientation. Passage par une crête avec splendide vue sur tout le causse. Ça monte, ça descend. Au dessus de moi, une dizaine de vautours planent, tandis que j’effraie une perdrix dans son envol caractéristique. Au bout du chemin, je dérange deux vaches...oh non, ce sont deux taureaux !!! un roux et un noir mais qui me laissent passer tranquillement. Premier arrêt dans le beau village de La Vacquerie-et-Saint-Martin-de-Castries. En fait, la réunion de deux villages qui se touchaient. Je le connais bien pour y être déjà venu plusieurs fois lors de randos précédentes. Habité depuis le néolithique, le village tenait son importance grâce à sa position sur la route entre Millau et Montpellier. Le percement de la route par le Pas de l’Escalette a initié son déclin.

On se barre

Le Causse du Larzac méridional depuis le sommet du Bos Gros (740m)

On se barre

Je continue par le GR7 que j’ai retrouvé. Remontée vers la Bergerie de Tedenat et son voilier posé sur une crête. Attendent ils un nouveau déluge ? A 800m, ils ont de quoi voir venir. Passage par Cantercel, site d’architecture expérimentale associée à l’environnement (https://cantercel.com/) et le carrefour du Jouquet qui m’indique déjà qu’il ne me reste plus que 12,5km pour rallier Fozières.

Pose picnic et sieste avec vue sur ciel.

On se barre

Le GR emprunte des pistes larges où je fais une rencontre que j’aurais bien voulu éviter : des cons de chasseurs !!! Deux d’entre eux s’installent sur leur petit siège pliant, le fusil sur les jambes et en plein milieu du GR. Je leur fais remarquer que c’est un lieu où l’on se promène et l’un des connards me répond :

« Il y en a qui marchent et d’autres qui chassent »

Je lui rétorque qu’il arrive plus souvent que des marcheurs se fassent tuer par des chasseurs que des chasseurs par des marcheurs car eux n’ont pas d’armes. Insupportables connards.................…

Je continue mon chemin en tenant d’oublier cet épisode. Le sentier descend raide depuis le col de Mélanque jusqu’à la route qui mène à Fozières : très beau château.

Château de Fozières, ancienne demeure seigneuriale du XII° modifiée au XVII°

Château de Fozières, ancienne demeure seigneuriale du XII° modifiée au XVII°

Trop long pour aller jusqu’à Lodève à pied je tente le stop et la première voiture s’arrête et me laisse en ville . Il ne me reste plus qu’à rejoindre la maison. Fin de cette première magnifique rando de l'année (28km)

Partager cet article
Repost0

commentaires