Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 juillet 2018 4 12 /07 /juillet /2018 16:12
Adieu veaux, vaches, cochons, couvées et la randonnée

En général quand je pars loin ou en rando

Je m’arrange pour n’avoir rien à faire avant

Mais voila j’ai un couple d'amis qui décident

De fêter leur mariage

Passé déjà depuis un bon moment

La veille de mon départ

J’ai beaucoup hésité à venir

Mais j’avais peur de leur faire de la peine

Alors j’y suis allé tout de même

Et quand je décidé de le faire

Je ne me torture pas les méninges

Pour savoir si j’ai bien fait ou pas de le faire

Je suis en route et tout va bien

Mais ça ne va pas durer longtemps

Alors que j’arrive sur le parking

Le bagage accroché derrière la selle

M’empêche de descendre rapidement de la moto

Et je tombe et elle avec

Rien de mal

Mais c’est quand je tente de la relever

Geste que je fais habituellement sans sourciller

Que j’entends un crac dans ma cheville et je sais tous de suite que c’est pas bon

Fuck de crotte de chiotte de merde

Je m’écroule sur le gazon

On vient m’aider à la relever et à la béquiller

Les gens ayant assisté à la scène croyant juste à une petite mésaventure

« Ah. Quelle arrivée ! me dit-on…..

« Ouais, mais j’ai vachement mal « réponds-je

J’ai vraiment eu envie de pleurer

Quand j’ai vu les veaux, les vaches, les cochons, les couvées et la randonnée prévue le lendemain

S’envoler lentement au delà des crêtes du Grand Luberon

C’est là que ça se passe

C’est pour ça que je suis là aujourd’hui à écrire ce texte

Alors que je devrais gambader par les cols des Alpes

Entre Briançon et Menton

Je vous dis pas la joie que j’avais à l’idée

De quitter le bled et sa chaleur écrasante

Pour respirer l’air pur et frais des montagnes

De traverser des paysages encore inconnus

Et d’emmener Flo dans ce voyage (du coup elle est punie aussi)

Je vous dis pas les boules que j’ai

Va falloir que je reste au repos s.a.n.s. r.i.e.n. f.a.i.r.e.

Durant au moins trois semaines

Et reprendre mes activités sportives tranquillement

Durant encore au moins trois autres

Bon ça aurait pu être pire avec le tendon totalement arraché

Alors je prends ça du bon coté

Mais re-fuck de re-crotte de re-chiotte de re-merde

Je n’accepterais plus jamais d’invitation la veille d’un départ de rando

Heureusement les souvenirs forts et encore présents du voyage à vélo

Qui vient de se terminer

Continuent de me nourrir et me font voyager

Confortablement installé dans mon canapé

Alors que j’écoute la musique lunaire de Lenine

Partager cet article
Repost0

commentaires